coppies

  • Accueil
  • > Non classé
  • > Collapsologues, décroissants ou néosurvivalistes, ils plaident pour un autre rapport à la vie et la nature

27 mars, 2018

Collapsologues, décroissants ou néosurvivalistes, ils plaident pour un autre rapport à la vie et la nature

Classé sous Non classé — coppies @ 14:01

« Nous avons tous un survivaliste en nous mais on prefere le cacher ou lignorer » remarque chercheur Français a lorigine du concept de « collapsologie » quil developpe a merveille dans Pour lui le survivalisme est utile pour nous interpeler mais ne doit pas nous faire perdre de vue lessentiel : « la survie nest pas la vie survivre ou vivre ne nous mettent pas dans la même posture ni la même attitude »

Même constat du cote des decroissants : pour tête de pont de ce de pensee en France « les survivalistes sont une denree rare dans nos reseaux et faire lamalgame serait une erreur » Depuis Budapest le militant note surtout que lamalgame est dangereux : « les decroissants croient en la sobriete et au besoin de relocalisation mais dans une approche collective qui ne repose en aucun cas sur le repli sur soi et le rejet de la loi » notetil sceptique lui aussi au sujet de la tenue dun tel salon jouant sur le survivalisme pour parler dautonomie et decologie

Un mouvement neosurvivaliste

Clement Champault defend le creneau adopte : « le mouvement americain est tres anxieux avec un focus sur la securite la religion des aspects politiques la où en France cest oriente sur le respect de lenvironnement avec des questions liees a lautonomie la vie avec moins deau dacces a lenergie etc » remarquetil en justifiant cette difference par notre plus grande aversion au risque de ce cote de lAtlantique

Pour le sociologue Bertrand Vidal on assiste a lemergence dun nouveau courant eloigne des peurs traditionnelles de tendances xenophobes pour laisser place a un neosurvivalisme preoccupe par la crise environnementale : « les neosurvivalistes quittent les villes mais pas pour amenager leur bunker plutot pour amenager ce quils appellent leur base autonome durable un petit lopin de terre quils vont cultiver où ils vont appliquer la permaculture la biodynamie Le tout en essayant davoir une identite a linverse du monde tel quil le voit du consumerisme de la societe du tout jetable » Ecoutez plutot :

Pour lui si les neosurvivalistes ont une approche en apparence similaire a celles des ecologistes une nuance doit être apportee : « a linverse de ces mouvements ecologistes les neosurvivalistes ne sont pas mûs par le même imaginaire Quand un ecologiste quitte la ville pour cultiver son jardin il le fait pour rendre le monde meilleur Pour les survivalistes ce nest pas pour rendre le monde meilleur cest parce quil y a une catastrophe qui plane et cest donc le seul moyen pour sen sortir »

En realite le succes de ces approches repose sur le besoin de reprendre racines A 36 ans guide survivaliste au sein de en Cote dOr (Bourgogne) vient dabandonner son metier dinfirmiere pour se consacrer pleinement a cette activite « Cest a la mode car tout le monde y trouve son compte entre le cote fantasme de la fin du monde et lenvie dun retour a la nature au partage a la vie en communaute » analysetelle Motivee par ce retour a une vie sauvage et par le depassement de soi elle a franchi le cap apres plusieurs expeditions menees lors de ses vacances Aujourdhui monitrice de survie reconnue dans le secteur elle fait même partie des sept experts du nouveau programme televise diffuse a partir de lundi 26 mars sur M6 (voir cidessous) :

Proche de celle de laventurier en partant du principe quil est possible de se debrouiller efficacement avec un minimum de materiel « Souvent les gens ont peur de ne pas savoir se debrouiller en pleine nature mais nous navons pas de limites : les seules que nous avons sont dans la tête ! » souligne Eleonor Le plus passionnant pour elle reside dans la possibilite de le faire pres de chez soi (on trouve aujourdhui des stages un peu partout en France et même en region parisienne !) et dans lensemble des savoirsfaire a acquerir : « Geologie botanique physiologie naturalisme pêche/chasse etc les portes dentree sont nombreuses« releve cette adepte du naturaliste de lurgentiste du psychologue et du specialiste des techniques de resistance au froid

A lorigine des choses

Dans une approche differente il y a quelques mois cest le Suisse qui offrait une immersion utile dans son univers avec le documentaire Yukon la quête sauvage

Sil connait le theme et lidee derriere le survivalisme il ne sy reconnaît clairement pas « Jai flirte avec cette idee etant enfant car le principe de leffondrement (et donc ce qui viendrait apres) etait un sujet assez present dans ma famille Mais ce sujet etait aborde de façon plutot spirituelle new age devraisje dire même par ma mere et mon grandpere Je me souviens avoir sous les yeux des livres comme « la fin des temps » de ou les propheties d Et mon grand pere a passe les 30 dernieres annees de sa vie a creer un lieu dautonomie en Suisse Un lieu autonome au niveau alimentaire en eau et en electricite (solaire et photovoltaïque dans les annee 1970) » expliquetil en prenant de la distance sur les idees « spirituelles » avancees dans ces livres

Pour lui le raccourci selon lequel une personne cherchant a se debrouiller dans la forêt sans rien dans les poches est un « survivaliste » est caracteristique dune societe qui place le progres technique et technologique en son coeur : « ma posture est tout dabord anthropologique et archeologique Aujourdhui les savoirs traditionnels sont pour moi des pretextes pour relire notre histoire et a travers cette derniere notre relation au monde » notetil desireux de rehabiliter une autre representation de la nature sauvage « qui parce quelle echappe au controle de la civilisation est necessairement subversive dangereuse et extrême pour ne pas dire extremiste ! »

Dans sa logique la vraie survie nest pas la où on le croit : « pour vivre dans un lieu recule de tout comme sur ma concession au Yukon proche du cercle arctique il ne faut que 3 ou 4 heures de joyeux efforts quotidiens pour subvenir aux besoins de base Entre ce mitemps dans les bois avec peu dobjets  et donc peu de preoccupations  et une vie a 400 a lheure qui nous force a 7 ou 8 h de travail journalier  sans parler des heures de transport je sais où mon coeur balance« relevetil en refusant « davoir a être humain en subissant cette pression«

Dans le fond le jeune homme puise dans son mode de vie les ressources utiles a sa preoccupation de toujours : la place de lhomme dans le monde Cette quête quil ressent depuis petit le mene six mois par an aupres des peuples dits « premiers » aux racines de notre humanite « La pire menace selon moi nest pas liee aux pollutions ou aux guerres mais a loubli de nos origines et a la croyance que la place de lhomme ne peut être trouvee quau prix defforts surhumains (que nous mettons dans les mains de nos chercheurs) » affirmetil dans un rejet de la modernite La raison voudrait pour lui que nous ecoutions plus la sagesse de ceux qui ont su « redoubler deffort pour arracher au monde muet les connaissances necessaires a notre survie » Il sagit aussi de comprendre que « la vie en nature cest 20% de technique et 80% de relationnel de dialogue avec ce qui nous entoure : accumuler des savoirs est une perte de temps sils ne nous rapprochent pas dune reelle relation au vivant » precisetil en se desolant de l » culturelle » dans laquelle nous nous sommes installes : « si on accepte lidee que le monde est un systeme alors pour quil soit actif il faut que les parties qui le composent soit en communication Qui dit communication dit dialogue litteralement « parole double » qui implique lemission et la reception Et pour quil y ait dialogue il faut reconnaitre lautre dans sa singularite Cest le principe de lalterite En voyant le monde comme denue de parole nous empêchons le dialogue et ne voyons la nature que comme une ressource »

En jouant sur nos peurs et nos imaginaires la notion de survie et le survilalisme ontils une capacite dinterpellation plus rapide moins desuette ou gentillette que le et lecologie

Mots-clés : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

adminis@sante |
Banque national |
Agence de Voyage B.M Intern... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fiamma
| ancienness
| Blog du niveau intermédiaire